L’INSTITUT ITINERANT DU SLAM Résidence de Création Slam : « De l’idée à la scène »

Il s’agit d’une résidence qui se déroulera à N’Djamena, à l’Institut français du Tchad et au Studio PCR, sur 3 semaines (du 1er au 21 Mars 2019), pour aboutir à une restitution sous forme de concert le 22 mars dans le cadre des activités de la Semaine de la Francophonie.
L’Institut Itinérant du Slam, comme son nom l’indique, est un concept qui vise à insuffler un nouveau souffle au slam à travers des formations, des ateliers et des échanges d’expériences dans différents pays. Cette année il pose ses valises à N’Djamena au Tchad sur invitation du Collectif Silence ça slame en collaboration avec l’Association Tchad Plus et l’appui financier de l’Institut Français du Tchad.
La résidence « de l’idée à la scène » voudrait faire du slam un véritable art de la scène et l’ouvrir vers des collaborations, des réseaux de diffusion, les festivals et autres concerts à travers le monde. Elle a pour but de rendre le slam musical(car la musique aide à mettre les mots en relief), professionnel, attractif, vendable en prenant en compte le contrôle de l’écriture poétique, le rythme de déclamation, l’écriture musicale et enfin la gestion de la scène de spectacle.
« De l’idée à la scène » est un libellé parfait pour cette attente, car il ne suffit pas juste d’écrire des textes, mais aussi de le penser, de voir le contour de toute l’écriture, les rimes, les métaphores, la beauté du texte, sa structure, sa mise en bouche, et enfin sa mise en scène.
Cette résidence sera dirigée par Didier Lalaye alias Croquemort Slameur tchadien, qui a mené déjà ce genre de formation dans plusieurs pays dans le monde dont les plus récents ont été le Burundi, le Tchad, le Sénégal et les Pays-Bas. Il sera assisté de Gabriel Kada alias Bokal, Ingénieur de son et Rappeur, qui a travaillé avec plusieurs slameurs en Afrique dans la mise en musique de leur texte.
Les participants à cet atelier sont les Slameurs et Slameuses de N’Djamena, au nombre de 6, qui sont Xénopi, Danapih, M-Res, Docta Ibra, Gracias et Djémi. L’acquis de cette résidence leur servira à organiser et animer d’autres ateliers avec les jeunes slameurs du Tchad.
La première semaine sera consacrée à la rédaction des textes, la deuxième à la mise en musique et la troisième à la gestion de la scène ; quatre musiciens (un batteur, un guitariste, un pianiste et un bassiste) ainsi qu’un chanteur feront partie de l’orchestration musicale pour la préparation du concert de restitution qui interviendra en première partie du concert de Croquemort le vendredi 22 mars à partir de 19h30 à l’Institut Français du Tchad.

Info :
+235 66 13 13 51
clengar7@gmail.com

Poster